Porto blanc ou rouge ?

Nous avons passé une semaine à Porto au mois de Mars 2019. Nous avions prévu 4 jours à Porto puis en louant une voiture un tour à Guimares et enfin la vallée du Douro.

Accèssibilité

Transports
Les bus pas tous avec une rampe, vieux tramway not OK, métro et tramways OK 50%
Sites touristiques - musée
A Porto, Cathédrale et Eglises inaccessible. Musée ok. Guimarães OK 50%
Restaurants - Bars
Pas toujours accessible en fauteuil, Rosanne peut marcher un peu ce qui a permis certains accès. 60%
Rues
Vieilles villes secteur pavés, rue en pente, trotoir élevés..... 60%

Nous avions loué un appartement idéalement installé au bord de la rivière, vue sur les bateaux et les nombreuses caves de Porto sur l’autre rive (à Vila Nova de Gaia).
Nous avons globalement eu beau temps, soleil, pas de grosses chaleurs.

La ville de Porto est bâtie principalement sur une colline descendant vers le fleuve.
Basée au bord du Douro, nous avons du prendre le bus pour « monter » dans le centre.
Nous avons aussi emprunté le funiculaire et le tramway (pour rejoindre Vila Nova de Gaia). Nous n’avons pris le métro que pour aller à l’aéroport.
Les bus ou tramway nouveau n’ont pas posé de problème pour les accès, même si certaines rampes de bus fonctionnaient mal.
L’ancien (et très beau) tram est totalement inaccessible en fauteuil.
Nous avons apprécié l’ambiance décontractée de la ville, les veilles rues, les maisons peintes (faisant penser à Valparaiso).

Durant les 4 jours nous avons principalement visité (ou tenté) :

Quartier Ribeira
Au pied de notre logement.

  • Musée Palacio da Bolsa : Accès sans problème, ascenseur pour étage supérieur. Superbe bâtiment, explication en français (réservation d’une visite à prévoir).
  • Les rues le long de la rivière, plusieurs restau et bars, ensemble très agréable le matin et le soir…
  • Casa do Infante : Très belle maison médiévale, restaurée et accessible.
  • Les balades le long du fleuve en suivant le parcours du tramway
  • En prenant le funiculaire, nous avons atteint la cathédrale Se, espace pavé, et accès impossible (ou pas trouvé..)
  • Attention, l’église Sao Francisco (auprès de la rivière) : Aucun accès

Quartiers de Aliados / Bolhão 

Nous avons apprécié nous de perdre dans le dédale de rues. Attention, rues souvent pentues, pavées, donc faut pousser…
Nous avions accès en bus, en funiculaire.
Les endroits que nous avons appréciés :

  • La gare, très belle et magnifiquement décorée
  • L’avenue dos Alliados et les rues autour. Malheureusement, le mercado do Bolhão était en restauration…
  • La quartier autour de l’avenue das Carmelitas (la librairie qui a inspiré JK Rowling, payante), Praça Parada Leitão…)

et Miragaia :

  • Le musée de la photographie
  • Les rues dans le quartier juif
  • Jardim da Cordoaria
  • La redescente vers Ribeira !!

Vila Nova de Gaia

Le lieux incontournable pour déguster le Porto. C’est ici que ce trouve toutes les caves. Mais c’est aussi une ville en face de Porto, qui possède un monastère (da Sera do Pilar) haut perché très difficile d’accès sans aide (pente raide) , un funiculaire (pas testé) et une belle ballade le long du fleuve et dans les rues.
Nous avons traversé en testant d’abord par le tramway, et pour rejoindre les caves, en passant à pied  le pont Luis 1 en traversant à pied (plus intéressant).

Nous avons dégusté ce Porto, sans être subjugué, nous sommes monté (et avons poussé), mais arrivés, les caves étaient fermées, donc pas de visite guidées, juste la dégustation commentée…. un peu déçu.

Balade à Afurada

Notre coup de coeur.

Situé sur la rive en face de Porto en direction de l’océan, ce charmant village de pécheur est une belle destination pour une journée (ensoleillée…). Nous avons pris le bus (le vieux tramway inaccessible), puis un bac pour traverser le fleuve.
Arrivés en fin de matinée (nous avons pris notre temps..) les barbecues sont près pour la cuisson des sardines… mais cela reste touristique, donc cher.
Nous ne sommes pas nombreux, nous prenons le temps de nous aventurer jusqu’à l’océan, la route plate, est parfaitement praticable. Le vent fait gicler les vagues, l’air est bien agréable, la ballade nous sort de l’agitation de Porto.
Nous retraversons en fin d’après-midi, et juste au dessus du petit débarcadère, un alignement de tables, nombreuses personnes du quartier assises ou debout. Nous nous installons, et profitons de l’ambiance. Le bar est bondé, les chanteurs et chanteuses de fado s’enchaînent dans une chaleureuse atmosphère.
Nous profitons de la bière, du coucher de soleil… Une très belle journée et une très agréable surprise de fin de journée.

Guimares

Nous sommes parti en voiture, direction Guimares à moins d’une heure de Porto. Nous avons réservé dans la Guimaraes Living Hostel, dans un quartier calme, sur les hauteurs, à quelques pas du château et 10mn du centre ville. Très bon accueil, lumineux, bel espace commun et petite terrasse. Nickel.

La ville de Guimaraes est une des plus vieilles citées du Portugal. Elle possède un superbe château et parc attenant et une veille ville absolument charmante. En cette période hors saison, ce fût un délice de s’y promener. Le soleil était au rendez-vous. Les accès ont tous été bons.

A découvrir :

Le Paço de Duques : Parfaitement équipé et accessible, le palais est très intéressant et les pièces richement décorées. Le parc entourant est également agréable, le château est lui moins accessible.

De là, redescendre dans la vieille ville est plutôt aisée, le dédale de rue de la partie médiévale est souvent pavé, mais l’ensemble est vraiment très beau.

Une belle étape, sans trop courir et pour changer de Porto.

Vallée du Douro

De Guimarães, nous avons rejoint Vila Real puis Peso da Regua et remontée la vallée du Douro jusqu’à Pinhão.
Longeant le fleuve, la route offre de superbes panorama sur les vignes plantées en escalier. En prenant quelques routes de traverses, on rentre dans l’arrière pays avec des paysages magnifiques.
Nous avons pris notre temps et nous avons rejoint dans l’après-midi notre logement sur les hauteurs de Pinhão, à  la Casa de Casa del Oivos. Une maison magnifique, au milieu des vignes, avec une vue ggéniale sur les plantations et les montagnes alentours.
La piscine était encore un peu froide, mais l’accueil était lui très chaleureux.
Un vrai plaisir, pas très accessible à qui ne peut monter des escaliers ….
Ce fût notre dernière et belle étape avant le retour à l’aéroport.

Une belle semaine, destination pas trop PMR friendly sauf avec des bras en assistance (ou un moteur…, à retester avec le Tagazou..)

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!